L A S T . N I G H T


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Encore perdue? Décidément [Mattéo]

Aller en bas 
AuteurMessage
October Winston

avatar

Nombre de messages : 70
Age : 31
Citation Fétiche : Méfie toi du loup qui dort
Humeur En Ce Moment : Inquiète et excitée à la fois
Ton But Fixé : Essayer de changer de vie!
Date d'inscription : 14/04/2008

X_Fiche de Secour *
Pourquoi as-tu Accepté l'Invitation ?: Je pensais vivre quelque chose de nouveau. Les aventurs m'ont toujours pationné. Mais je ne m'attendais pas à ça!
Ton Niveau de Santé:
90/100  (90/100)
Relations :

MessageSujet: Encore perdue? Décidément [Mattéo]   Sam 26 Avr - 17:48

La Transylvanie, région de l'est de l'Europe. Dommage qu'October n'ai pas pu venir ici avant de découvrir cette lettre qui lui avait été envoyé. en tout cas si toute l'europe ressemblait à cette région là, october n'était pas prete à rentrer à New York. Elle aurait sans doute visiter bon nombre de pays de ce continent. Parmi lesquels la Grèce, l'iTalie, l'Angleterre et bien sur la France. C'était comme si un rêve de petite fille se réalisait maintenant qu'elle avait qu'elle n'était pas loin de toutes ces grandes villes. quoi qu'il en soit, elle ne regrettait pas son geste en étant venu ici. elle ne regrettait pas le moins du monde 'avoir pris cet avion pour découvrir un lieux qu'elle n'avait jamais et qui resterait longtemps gravé dans sa mémoire. Mais pour l'instant, il faut bien garder à l'esprit que notre charmante october ne connait pas nos amis les vampires. Enfin elle en a déja vu, mais elle ne croit pas à ses histoires. Pour elle il s'agit juste d'histoires bonnes pour faire peur au coin du feu quand on est dans un groupeou il y a des personnes effrayées. Et pour cause, october s'était amusé dans lepassé à faire croire des choses ainsi à certains de ses amis juste pour s'amuser avec leur réaction. Pour le moment elle pensait juste que c'était une mascarade, elle se demandait même si elle ne tournait pas pour une caméra cachée parfois.

Les moniteurs s'amusaient également à leur faire peur parfois. Ils leurs disaient que si ils ne respectaient pas les règles, ils seraient livrés aux vampires. a chaque fois October se retenait de rire quand on lui disait cela, ça va bien quand on a 10 ans ces menaces mais pas à leur âge. Quoi qu'il en soit, elle était bien loin de se douter de la réalité. car même si elle ne voulait aps le croire, cela existait bel et bien. Un jour elle ouvrirait sans doute les yeux, et quand il arriverait, elle se méfierait sans doute de toutes les personnes qui pourraient l'entourer. Sauf de Jared bien sur, il vivait le jour comme elle donc il n'était pas un vampire. Mais avec les autres personnes elle agirait sans doute autrement, s'avérant être beaucoup plus méfiante et sur la défensive. Mais nous n'y sommes pas encore, pour le moment October est jeune et insouciante et l'épisode qui va suivre le montre bien.

Aujourd'hui October avait eu du mal à dormir durant la nuit. elle s'était réveillée sans cesse aprés avoir fais des cauchemards. A chaque fois elle voyait un long couloir devant elle, et l'obscurité au fond. mais quand elle s'approchait de cette obscurité, elle était enlevée. Ce ne fut que plus tard vers 4h du matin qu'elle put s'endormir convablement et qu'elle dormit à point fermé. Si bien que lrosqu'elle se leva le lendemain, enin plutôt le même jour, elle se rendit compte qu'il était 13h. elle s'habilla en vitesse et passa sous la douche, en vitesse aussi. il n'y avait pas plus affreux que cette douche, c'était comme si on se douchait avec un glaçon. Le seul point positif c'était qu'il y avait jamais de queue pour prendre sa douche. Soit une fois prête, elle retourna dans sa tente et se mit à lire un petit moment. C'était le seul moyen de se rendre compte du monde qui l'entourait. Si bien que le temps passa à une vitesse phénomènale. Lorsqu'elle en eut assez de lire, elle regarda sa montre et s'apperçut qu'il était 17h30. C'était encore un peu tôt pour aller manger, si ce qu'on leur donnait à manger était bien de la nourriture? Enfin bref, elle se décida alors à aller faire un petit tour du côté de la forêt. Ele passa alors sa veste rouge XD, parce que oui elle en avait une. Au moins si elle se perdait on la verrait de loin. Elle s'engouffra ensuite dans la foret.

Une fois à l'intérieur, elle mit sa capuche sur la tête, au cas ou il pleuve, elle savait que le temps était traître par ici. encore une fois la végétation couvrait le ciel au dessus de la tête d'october. elle marcha quelques heures dans cette foret et finit par se perdre encore une fois. Elle va finir par aller chercher une boussole. Bref, pour le moment elle essayait de revenir sur ses pas, mais plus elle marchait et plus elle se rendait compte qu'en fait elle se perdait davantage. Décidant de s'asseoir pour essayer de réfléchir sans paniquer, elle prit place contre un arbre. Quand soudain elle tendit des bruits de pas. la nuit avait pris place normal ça faisait un bon moment qu'elle était la maintenant. plissant ses yeux, elle essaya de regarder qui cela pouvait être, enfin si cette personne là lui était connu. Mais mis à part une silhouette elle ne distingauit rien du tout. elle n'avait pas pris sa lampe torche pensant ne pas se faire dépasser pas le temps et voila pourquoi elle était totalement perdue maintenat. Elle se leva et tout en continuant à plisser ses yeux, elle demanda:


"Excusez moi, pourriez vous m'aider s'il vous plait? Je me suis perdue je cherche les camps"

Si c'était un moniteur elle allait passer un sale quart d'heure. Mais aprés tout, elle s'en fichait. C'était juste un mauvais moment à passer si cela avait été le cas. Elle ne préféra pas bouger de cet arbre, de peur de perdre cette silhouette de vue.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matteo Lannetti

avatar

Nombre de messages : 17
Date d'inscription : 24/04/2008

X_Fiche de Secour *
Pourquoi as-tu Accepté l'Invitation ?:
Ton Niveau de Santé:
40/100  (40/100)
Relations :

MessageSujet: Re: Encore perdue? Décidément [Mattéo]   Sam 26 Avr - 20:21

Mattéo n'aimait pas rester dans le repère des vampires l'ambiance n'était pas assez satisfaisante pour lui, il regrettait même d'être venu ici pourquoi il s'était arrêté dans cet endroit, il avait tout simplement entendu des rumeurs sur des humains qui trainaient pas loin d'ici, ne sachant pas vraiment tout il s'était bien renseigné et avait appris un tas de choses sur cette histoire. Mattéo n'avait pas crue à toutes ces histoires, mais il avait bien confirmé en se nourrissant d'un soit disant "moniteur" qui vendait les étudient au vampires. Mattéo avait bu le sang du moniteur, déjà que c'est une charmante demoiselle qui avait eu la maladresse de le traiter de tapette et d'un autres mots qu'il n'a pas retenu, il n'avait fait que se nourrir, ne l'avait pas transformé comme lui de toute façon, elle ne lui avait pas plu et il l'avait vidé de son sang jusqu'à la dernière goutte. Cet évènement s'était passé bien avant que les étudiants arrivent, il avait eu trop faim ce jour-là. Il était mal vu par certain vampire son côté un peu drôle, ne plaisaient pas certain, mais Mattéo ne se préoccupait pas de leur avis.
Ayant appris que c'était les moniteurs qui livraient les étudiants aux vampires, Mattéo trouvait ça un peu déplace, l'humain n'avait donc pas changé, mais ce n'est pas pour ça que Mattéo ne se généra pas de se nourrir de leur sang, mais à sa façon. Il préfère chercher lui-même sa proie et n'aime pas qu'on lui donne, voilà pourquoi il ne se trouvait jamais dans la pièce d'échanges, à attendre comme des chiens. Non Mattéo cherchait sa proie, étant des fois obligé de quitté ce campement pour se nourrir comme il le faut, il était un peu déçu du long voyage. Il n'y avait rien d'intéressant et d'amusant, voilà pourquoi Mattéo partait souvent du repère pour se trouver seul, cette nuit-là Mattéo était partie s'allonger seul dans un coin réfléchissant à ce qu'il pouvait faire de la nuit, il avait vraiment faim et il n'y avait que des vulgaire animaux qui pensait devant lui, détestant le sang d'animaux il ne préférait pas pensés à en gouter une seule goutte. Mattéo n'était pas fatigué il avait déjà dormit toute la journée, alors pourquoi rester allonger sur un arbre. Il était descendu de son perchoir pour aller se trouver un proie. S'allumant une cigarette Mattéo marchait dans la forêt regardant les oiseaux sans aucune pensée de les dévorés. Il ne faisait que passé sa langue sur ses lèvres, était-il obligé de se nourrir de sang d'animaux?. Il aurait préféré autres chose comme repas, mais étant obligé de se nourrir de ses bestioles, il pris un oiseau délicatement. Le regardant avec un air dégoutté, Mattéo regardait la bête dans les yeux, avec la main non prise il enleva sa cigarette


"Ne me regarde pas comme ça! tu sais que je déteste boire sang d'animaux, mais je suis obligé j'ai faim""

Après lui avoir parlé juste pour enlever l'idée qu'il allait boire du sang de cet animal qui était bien trop petit pour stopper sa faim, dès qu'il planta le crocs dans le coup de la pauvre bête, il avait entendu des bruits de pas, lançant le cadavre de l'oiseau a plus de dix mètres et surtout dans les buissons, comme si de rien n'était, il essuya ses lèvres avec son revers de manche. Mattéo avait un mauvais goût dans la bouche, cela faisait bien longtemps qu'il n'avait pas bu un sang aussi mauvais, il essayait de se débarrasser de mauvais goût, en fumant, mais en vain. Il fallait qu'il se nourrisse au sang d'humain. Il marchait tranquillement dans la foret en direction du campement où il y avait les étudiants il était bien obligé d'y aller pour se nourrir. Mais voilà qu'une voie avait fait tourner son attention, tournant son regard vers la voix féminine de son interlocuteur, il s'était dirigé vers elle, il avait bien raison c'était une jolie demoiselle habillée en rouge, a cette remarque Mattéo sourit, elle ressemblait drôlement le petit Chaperon rouge, lui était-il le méchant loup? Peut-être, sentant l'odeur du sang qui coulait dans les veines de la demoiselle. Il sentait l'envie de la morde, mais oubliant cette idée en laissant échappe un nuage de fumé de sa cigarette

"Perdu? C'est dangereux de se promener ici seule? tu n'as pas peur du noir a ce que je vois? Le campement, j'y allais justement viens donc avec moi je t'y amène."

Mattéo ne la vouvoyait pas, il trouvait ça trop poli ce qui pouvait effrayé la jeune demoiselle a la capuche rouge, du moins c'est ce qu'il pensait, trop de politesse effraye souvent les jeunes personnes, la fin de sa phrase il remit sa cigarette dans sa bouche, fronçât les sourcils et regardant au-dessus de la jeune fille des oiseaux volaient autour de l'arbre prêt attaquer la jeune demoiselle qui était appuyée sur l'arbre qu'il ne fallait pas, les oiseaux devaient avoir leur nids ici, t croyaient sans doute qu'elle représentait un danger. Enlevant de nouveau sa cigarette, Mattéo était distrait, regardant ses oiseaux volé et il 'avait pas pu s'empêcher de prononcer ceci:

"Ce qui fait que les oiseaux peuvent voler et pas nous c'est que eux ont la foi, et la foi donne des ailes... C'est bête tu ne trouve pas? Comme si la foi pouvait apporté une telle chose, qui a inventer un truc aussi con."

Sortant cette citation, sur un coup de tête, pour ne mettre aucun soupçon, il avait dit "nous", étant intelligent il savait très bien qu'il devait se faire passer pour un humain ce qui était très simple, lui il n'était pas habillé tout en noir comme ferais les autres vampire, ayant une chemise blanche et jean troués. Après avoir sorti cette citation, il tira la jeune fille vers lui tout simplement que les oiseaux était prêt à lui piquer le crane, il ne l'avait pas tire délicatement un peu comme un bourrin , c'était sans doute pour ça qu'elle s'était retrouvée complètement sur lui, collé à lui et lui coller à elle, sentant son souffle prêt de lui il commençait a devenir dangereux, surtout à sortir ses crocs pour les planter dans le magnifique cou de la demoiselle qui était à découvertdû faite que la apuche n'était plus la pour le cacher, il le voyait si bien qu'il pouvait planter ses crocs. La carotide de la jeune fille était à porté de la bouche de Mattéo, il devait juste se baisser un peu, ses crocs y seraient, il sentait une envie soudaine de la vidée de son sang, son instinct de suceur de sang était là, l'adrénaline montant et ses cros sortis. La jeune fille ne pouvait rien voir juste sentir une présence ou une atmosphère froide, il était à quelque millimètre de son coup, mais au dernier moment il se recula d'un pas tout en reprenant son aspect d'humains. Après ces deux pas en arrière il montrait les oiseaux à la jeune fille, tout en ce rallumant une cigarette.

"Fais attention de ne pas te faire attaquer par ses oiseaux, regarde comment ils sont énervés. Je me demande bien pourquoi..."

La jeune fille avait bien eu de la chance que Mattéo ne se jette pas comme un chien dès qu'il voie une humaine, se demandant même comment il l'avait fait pour ne pas se nourrir du sang de cette demoiselle, il essayait de reprendre son calme et d'oublier sa faim. Ce qui était impossible il entendait le battement du coeur de la jeune fille si clairement , mais il ne savait rien d'elle. Avant de "tué", une personne il essaye de la connaître un peu plus ou des fois Mattéo n'a pas le temps de se soucier de ça, peut-être que l'oiseau qu'il avait tué pour se nourrir pourrait sauver la vie de la jeune fille.

"Peut-être que tu veux faire le chemin avec une personne dont tu connais le nom, Je suis Mattéo Lannetti"

Il espérait bien qu'elle n'avait pas lu son nom dans une ancienne revu, ou bien sûr internet. "Mattéo Lannetti le journaliste fou et pédophile a étrangement disparu à l'âge de 32 ans" c'était la journale italien que Mattéo avait lu, il était comme mort depuis qu'il était vampire, mais il ne souciait pas de ça, vu la finesse de la jeune fille, elle n'était pas européenne. Après l'avoir regardé, il savait que son sang devait être succulent, mais sentant quelque chose d'autre, il savait très bien qu'elle était heureuse de vivre ou peut-être qu'elle était amoureuse tout ce lisait sur le visage de cette demoiselle. Pour ne pas que le silence s'étale trop Mattéo finit sa cigarette et l'écrasa contre le sol. Il ne la regardait jamais dans les yeux, il visait plutôt son coup;

"Qu'est ce qui amène une jeune fille comme toi dans ces foret? Tu joues au petit Chaperon rouge tu risques de te faire attaquer par le méchant loup... Les humains ont un don pour désirer ce qui leur fait le plus de mal."

La dernière phrase dite ce n'était pas pour effrayer la jeune fille, il avait tout simplement envie de dire cette phrase, il sortdes citations sur un coup tête, étant une personne très distraite, ces petits moment arrive
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
October Winston

avatar

Nombre de messages : 70
Age : 31
Citation Fétiche : Méfie toi du loup qui dort
Humeur En Ce Moment : Inquiète et excitée à la fois
Ton But Fixé : Essayer de changer de vie!
Date d'inscription : 14/04/2008

X_Fiche de Secour *
Pourquoi as-tu Accepté l'Invitation ?: Je pensais vivre quelque chose de nouveau. Les aventurs m'ont toujours pationné. Mais je ne m'attendais pas à ça!
Ton Niveau de Santé:
90/100  (90/100)
Relations :

MessageSujet: Re: Encore perdue? Décidément [Mattéo]   Sam 26 Avr - 22:28

Assise contre cet arbre, octobre eut un léger instant de réflexion avant de voir une silhouette plus loin. Elle était en train de penser que la prochaine fois qu’elle sortirait elle devrait peut être prendre avec elle une carte. Elle avait à chaque fois le don de se perdre, donc bon au moins elle essaierait de trouver son chemin toute seule sans avoir à demander l’aide de quelque un Au moins elle était sure que comme ça elle ne dérangerait personne et qui plus est elle saurait lire une carte après ensuite elle laissa son esprit partir un peu plus loin, se demandant,si elle allait passer la nuit ici ou pas. Elle se demandait même si on avait remarqué son absence dan,s le camps des filles, sûrement que non. Les monitrices n’y voyaient que leur propre intérêt. Remarquez c’était tant mieux pour October, dans ce cas là, elle ne serait pas livrer à « Dracula ». A cette pensée, elle se mit à rire toute seule. S’amuser à leur faire croire ça, et le plus beau c’est que certains y croyaient. Bref, elle reprit son regard sérieux quand elle vit cette silhouette au loin. Elle avait osé se lever afin que cette personne en question puisse la voir à son tour. Mais elle se doutait qu’il ou elle l’avait vu, avec sa veste rouge elle ne pouvait pas passer inaperçue. Elle s’était décidé à lever la voix afin d’attirer son attention, et surtout pour demander de l’aide. Quand cette personne s’approcha pour venir la voir, October continua à plisser ses yeux pour essayer de voir les traits de son visage. En tout cas vu son attitude générale et la manière dont elle marchait, cette personne là ne pouvait être qu’un homme. Elle ne se méfiait de personne et pourtant peut être qu’elle le devrait. Mais comme toujours octobre croyait que tous le monde avait une part de gentillesse en soi, il fallait juste avoir la curiosité de la trouver. Elle l’avait bien trouvé avec Jared. Elle avait su voir au delà de son apparence froide et très distante. Bref, notre jeune October attendait alors une quelconque réaction de la part de cet homme dont elle ne voyait pas le visage pour le moment. Et sans doute, elle ne le verrait pas car elle n’avait pas de faculté pour voir dans la nuit. Quoi qu’il en soit il venait de lui répondre et à en juger par ce qu’il venait de dire, il n’était pas un moniteur. Ouf, elle était sauvée. October écouta ainsi quand il reprit le fait qu’elle était perdue et qu’elle n’avait pas peur de traîner toute seule, octobre eut un léger sourire.

« La prochaine fois que je sortirai seule je partirai avec une boussole ou une carte. Autant est il qu’il faut que sache les lire. Ah oui et une lampe torche aussi, faudra que j’y pense. En tout cas merci de ton aide. »

Timide October? Jamais ou peut être si quand elle se méfiait des gens. En l’occurrence ici, elle distinguait dans la voix de cet homme qu’il ne lui voulait pas de mal. Voila pourquoi elle lui avait répondu de cette manière. De plus il ne semblait pas être un moniteur, donc pourquoi en avoir peur à présent. Elle s’était permis de le tutoyer étant donné qu’il avait de même avec elle. Si il avait fait jour il aurait pu voir qu’elle souriait un peu. Elle aimait bien se moquer d’elle même par moment, et là il y avait de quoi. Elle entendit des oiseaux piaillaient au dessus de sa tête, elle releva alors son regard ce qui fit tomber sa capuche en arrière. Après tout il ne pleuvait pas donc, elle pouvait lever à présent. Mais elle ne s’inquiéta pas après tout des oiseaux n’attaquent pas, si? Ou alors c’était une caractéristique de la région qu’October ne connaissait pas encore. Elle reporta son regard vers le jeune homme en question quand il reprit la parole au sujet des oiseaux. La tête d’October changea quelque peu, elle se demandait pourquoi il lui disait ça. Mais peut être était il un poète? Après tout elle ne le connaissait pas. Peut être que son métier était écrivain ou même philosophe. Quand il lui demanda si elle ne trouvait pas cette phrase bête, elle eut un moment de silence. Et elle se hasarda alors à répondre;

« Non je ne trouve pas ça si bête que ça. Au contraire c’est joli. Ça nous permet de croire en certaines choses. Mais bon de là à voler ça c’est un peu tiré par les cheveux d’accord. Mais la foi peut apporter beaucoup de choses comme l‘espoir par exemple»

Elle ne savait pas comment allait réagir son interlocuteur. Elle avait juste répondu de manière sincère. Quoi qu’il en soit, elle ne se doutait pas de ce qui allait se passer par la suite. Elle entendait ces cris d’oiseaux encore plus assourdissants mais ne se doutait pas qu’ils allaient l’attaquer. Mais au moment ou elle levait encore une fois la tête, elle se sentit tiré. Se retrouvant carrément collé contre l’inconnu, October ses entait très mal à l’aise Et pour cause, elle avait tout ses muscles qui s‘étaient crispés. Elle voulait juste se dégager de cette étreinte et chercha à se reculer. La seule vision qu’October avait été le noir total. Elle sentit son souffle au niveau de son cou, si bien qu’elle se crispa davantage se demandant ce qu’il se passait. Mais tout d’un coup elle se sentit desserrée et surtout elle était libre à nouveau. Elle porta alors son regard sur le visage du jeune homme. Elle avait pu en apercevoir quelques traits mais il restait encore inconnu pour elle. Quand il lui montra les oiseaux derrière eux, elle se contenta juste de se retourner un regard inquiet sur son visage.

« Encore une fois merci. Dis donc ça va devenir une habitude de m’aider. »

Elle ne se retourna pas encore pour lui faire face. Elle se demandait juste si elle n’avait pas en face d’elle un malade? Mais non , il fallait s’enlever cette idée de la tête. Pourquoi lui ferait il du mal? Il venait de l’aider et surtout il n’avait pas l’air de vouloir lui en faire. Osant abandonner cette idée, October se retourna alors pour faire face à l’inconnu. Elle afficha un sourire mais elle se posait des questions. Du moins elle se demandait si il était réellement franc avec elle. Quoi qu’il en soit, quand il commença à se présenter en lui donnant son nom, octobre fut ravie de pouvoir donné un nom à cette voix à défaut d visage .

« Ravie de te connaître Mattéo, tu es italien? Je m’appelle October Winston. »

Ben oui son nom avait tilté October mais pour son origine, pas pour son histoire. Elle n’avait jamais entendu parler d’une quelconque histoire de pédophile. Enfin si en Amérique il y en avait à revendre malheureusement, mais ce nom la elle ne l’avait jamais entendu auparavant.. Pour elle il était un illustre inconnu donc elle venait tout juste de faire la rencontre en tout cas la crainte qu’elle avait eu un peu plus tôt lui était passée, se disant qu’il n’était pas méchant après tout. Elle emboîta son pas, enfin du moins elle essayait de ne pas perdre son ombre dans cette obscurité. Un certain silence se mit en place entre eux. October espérait qu’il lui montre bel et bien le chemin du campement et pas qu’il l’amène autre part. De toute façon elle n’avait pas peur, elle s’enfui au pire. Bref, le silence se faisait pesant si bien qu’il lui tardait que l’un ou l’autre reprenne la parole. Et ce fut à Mattéo de le faire au grand soulagement d’October. Quand il lui demande ce qui l’amenait à venir ici et si elle ne jouait pas au chaperon rouge, October se mit à rire avant de lui répondre franchement:

« j’aime bien découvrir de nouvelles choses. Le quotidien m’ennuie parfois, j’ai besoin de voir autre chose. Voila pourquoi je suis là. Et le grand méchant loup risque d’être surpris par le petit chaperon rouge si il vient m’attaquer.je sais me défendre. »

Elle se mit à rire encore une fois à sa dernière remarque. Bien sur que si il s’agissait d’une personne faisant le double de sa taille et pesant également le double de son poids, elle ‘narriverait pas s’en échapper. Mais elle était de nature rigolote. Quoi qu’il en soit elle avait remarqué qu’il avait rajouté que les humains avaient un don pour désirer ce qu’il leur fait le plus de mal. Ne se souciant pas de cette phrase October avait juste répondu en reprenant son calme:

« C’est peut être parce qu‘ils recherchent l’inaccessible. Au fait tu m’as pas dis ce qui t’amenais là. Tu explores la foret aussi? »

Elle croyait qu’il faisait partie du campement des garçons. Voila pourquoi elle lui avait demandé cela. Etant donné qu’elle ne croyait pas aux histoires de vampires, elle ne se doutait pas de qui il était réellement. Mais alors qu'elle essayait de lui poser cette question, October se prit une branche que Mattéo n'avait pa retenu, ce qui eut don de la faire se dépporter sur le côté et malheureusement pour elle, au bout du chemin il y avait une petite descente. elle perdit alors l'équilibre et tomba. Se tenant le crane quand elle se releva, elle laissa entendre un simple

« Faut croire que la nature ne m'aime pas»

Cependant elle sentit ue sa main qu'elle avait passé sur sa tête était mouillée. Essayant de voir au travers des reflets de la lune, October s'aperçut qu'elle saignait. Elle chercha son accompagnateur du regard, elle devait rentrer au camp pour soigner ça maintenant. Il lui tardait de revoir Jared, elle espérait qu'elle ne lui manquait pas trop. Elle voulait le retrouver pour retrouver cette confiance qu'elle n'avait que lorsqu'elle était avec lui.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matteo Lannetti

avatar

Nombre de messages : 17
Date d'inscription : 24/04/2008

X_Fiche de Secour *
Pourquoi as-tu Accepté l'Invitation ?:
Ton Niveau de Santé:
40/100  (40/100)
Relations :

MessageSujet: Re: Encore perdue? Décidément [Mattéo]   Mar 29 Avr - 23:10

Quand Mattéo avait décidé de rester quelque temps dans cet endroit c'est seulement parce qu'il croyait qu'il y aurait de quoi se nourrir ce n'est pas un vampire pour rien, mais voyant que cet endroit était plus qu'ennuyant il était si déçu que parfois il partait du campement et revenait trois, quatre jours après, ne pouvait voyager que la nuit. Mais cette semaine là Mattéo était resté au campement avec tous ses autres congénères qu'il trouvait blasent sauf évidemment Angie qui n'était qu'autre le vampire qui l'avait fait devenir de la même espèce qu'elle. Elle était donc son maître, mais ce n'était pas pour autant qu'il écoutait tout le temps ses ordres, mais il devait rester avec elle car elle lui avait dit. Mattéo ne restait pas dans le repère ayant horreur de ne rien faire, il partait souvent se balader seul, trouvant parfois des proie humaine ou pas. Cette semaine-là, il était resté à rien faire parlant de tout et de rien à Angie ou d'autre vampire, voulant un peu s'amuser, mais ses congénères n'étaient pas d'humeur à s'amuser. La chasse était mauvaise certes, tout le monde en avait assez de boire du sang d'animaux, il y avait très peu d'humain, Mattéo savait que cette idée de venir ici était mauvaise.
Cette nuit-là Mattéo n'avait pas trouvé de quoi ce nourrir, il avait drôlement faim voilà pourquoi il avait bu du sang d'un pauvre petit oiseau qui chantait, trouvant ce sang affame et pas succulent, sa faim n'avait toujours pas disparu et voilà qu'une jeune humaine lui demande de l'aide, Mattéo avait tout de suite eu l'envie de se nourrir de son sang, mais il ne l'avait pas fait et parlait comme si c'était un vampire face lui, ou bien si c'était lui l'humain, certes c'était un vampire, mais ce n'était pas une raison de lui sauter dessus comme un chien. Alors, il lui avait gentiment parlé en acceptant de l'aider. Elle lui avait répondu courageusement, cette jeune fille était bien têtue et téméraire pour son âge, elle ne devait pas voir le mal, elle était sans doute candide . Mattéo remarqua très vite qu'elle souriait très peu, en tant que vampire Mattéo voit la nuit et voyait très bien la mine apeuré de la jeune fille qui tenait la vie. Étant quelqu'un de très respectueux, il n'allait pas se sourire d'elle, elle aimait trop la vie et d'être une humaine, être vampire n'est rien de beau, on ne ressent plus aucune sensations, hormis celui de vouloir du sang. Du moins il allait essayer de ne pas ce nourrir de son sang, peut-être par accident il risquerait de la tuer, mais Mattéo c'était persuadé qu'il ne devait, elle avait quelque chose de diffèrent de certaines humaines dont il avait bu le sang, il ne pouvait pas expliquer ça, sans doute une des facultés de vampire. Ricanant a ce que venait de lui dire la jeune fille, même avec une boussole et une carte elle n'évitera pas le danger. Il prononça donc le fond de sa pensée:

"Ça n'évitera pas le danger, fait moi confiance cette forêt est loin d'être sainte, le moindre bruit tu devrais te méfier, même de moi et moi de toi! "
Étant franche avec elle, il n'hésitait pas à lui montré qu'elle ne devait pas lui faire complètement confiance, mais voyant que la jeune fille n'hésitait pas à lui répondre en plaisantant, elle n'était pas timide, une jeune pleine de vie c'est ce que voyait Mattéo. Contrairement à elle, il lui souriait, mais elle ne devait pas le voir du faite qu'elle avait toujours cette mine apeuré et que c'était une humaine, certes elle ne faisait pas confiance ce qui était tout à fait normal et elle raison; voilà pourquoi Mattéo l'aimait bien, mais ce n'était pas pour autant qu'il allait faire d'elle un vampire, il ne voulait pas gâcher son sang pour une humaine comme elle. Comme elle ne le voyait pas il se permettait de faire l'andouille avec ses mains bougeant par exemple ses doigts comme un enfant ou des petites mimiques, si elle réagissait elle le voyait. Après lui avoir dire une citation qu'il trouvait complètement débile, il avait demander l'avis à son interlocutrice qui avait très bien répondu mais c'était digne d'un humaine, il n'avait pu s'empêcher de rire mais avant il avait lâché un léger soupire qui s'entendait à peine. Après avoir mit son regard sur elle, il voulait lui répondre franchement, mais il ne voulait pas l'effrayer, mais la réponse qui allait lui dire était aussi digne de lui.

"C'est bien parlé pour une jeune fille de ton age...La nature n'a pas de limite, mais l'imagination en a...."

Il lui avait dit simplement cette phrase il voulait pas aller chercher dans le compliqué la tête sinon la jeune fille n'allait pas le suivre,mais il avait rajouter toujours une petite dose personnelle, il aimait bien sortir de citations comme ça, pour voir le fond de l'âme de la personne, elle allait le prendre pour un imbécile ou poète peut-être, mais quel importance tant qu'elle ne le prend pas pour un fou et qu'elle se met à courir comme une folle c'était l'impotent, car si elle partait n fuyant, elle risquerait sa belle vie. Il n'était pas le seul vampire a traîné dans le coin..

"Tes "nouvelles choses" son bien étrange.... Ne croit pas que c'est si facile que ça, tu sais te défendre, mais pas face à un grand danger. Souviens-toi bien de ce que je de dire, c'est juste un petit conseil...Curiosité. Vilain défaut de l'esprit féminin. L'envie de savoir si oui ou non une femme se consume de curiosité est l'une des passions les plus actives et les plus insatiables de l'âme masculine. Et le petit chaperon rouge risque d'être surpris de la force du méchant loup. "

Il détournait la phrase de October pour simplement la prévenir, peut-être qu'elle pouvait prendre peur du fait que Mattéo lui parlait ainsi, il contredisait ce qu'elle disait, mais c'était cohérent tous les vampires ne sont pas comme lui, alors elle devrait un peu plus ce méfis sinon elle risquerait d'être morte ou un vampire . Elle ne faisait que rire, alors il y a peu, aucun sourire illuminait son visage, Mattéo comprenait très bien sa réaction, elle lui faisait un minium confiance, alors elle lui parlait ainsi, c'était bien inconscient de sa part, après l'avoir regardé avec un air asse amusés, mais suite à ce qu'il venait de lui dire, elle avait reprit son calme en disant que l'homme recherche l'inaccessible voilà pourquoi Les humains ont un don pour désirer ce qui leur fait le plus de mal. October était étrange, elle avait réponse à tout, même si réponse n'était pas très nette et clair pour Mattéo, l'inaccessible? Mattéo nu le temps de répondre qu'elle ajouta pourquoi était il là. Mattéo ne savait pas quoi répondre, il n'avait pas stressé et avait gardé son calme tout en tendant le portable qui appartenait à October.

"Tiens c'est à toi! Ce qui m'amène ici, ne me prend pas pour un fou je suis un simple voyageur qui cherche un endroit où se reposer, j'ai appris qu'il y avait un campement je me suis dit que je pourrais me reposer ici. Je te pose la même question, en ajoutant un petit quelque chose. Qu'est ce qui te fait le plus plaisir dans le cas, ce qui te pousse à rester? Il y a bien une raison ou je me trompe ?"

Mattéo avait inventé un bon prétexte il n'allait pas lui dire la vérité, elle le prendrait sûrement pour un fou, voilà pourquoi il avait inventé cette raison qui était très crédible pour une jeune fille comme October, hormis si elle était très intelligente elle ne verrait pas que Mattéo ne fait que lui mentir, mais elle avait cru qu'il faisait partie du campement, il avait une vue de jeune adolescent, hormis si la jeune fille était sourde il ne voyait aucune autre solution ou sinon elle ne croyait pas aux histoires de vampires que leurs moniteurs leur avaient raconté, elle avait tort sur toute la ligne, voyant que la jeune fille était bien innocente, il ne voyait pas comment elle avait fait pour survivre dans un tel endroit. Mattéo réfléchissait a quelque-chose ne sachant pas vraiment quoi , il n'écoutait plus rien de e que la jeune fille lui disait, et ne savait même pas si elle parlait.
Mattéo finit par allumer son briquer pour faire semblant qu'il ne voyait pas, une faible flamme illumina son visage.

"Bon c'est un raccourci fait attention ou tu mets les pieds... Tu n'as pas peur j'espère ? Le méchant loup peut intervenir à tout moment.... "

S'avançant Mattéo marchait dans devant elle, le chemin n'était pas très accessible pour une humaine, beaucoup de branche et de brindilles risquaient de tailladés le visage de October, voilà pourquoi il ne se retournait pas, s'il voyait une seule goutte du sang de October il risquerait d'en profiter pour se nourrir ce qui était tout à fait compréhensible.... Parfois il pensait à retenir les grosse branches qui ont tendance à faire mal sur le coup; mais il en avait oublié une ayant l'habitude d'être seul, il avait oublié October qui était derrière lui, c'est juste quand il entendit le bruit d'une chute qu'il s'était retourné. Mattéo fit volte-face et ce dirigea vite fais devant October qui s'était relevée de sa chute, il n'avait pas très bien compris ce qu'elle avait fait, mais il lui avait pris la main de la jeune fille pour voir l'état de son crane tout en lui disant:" Montre moi la gravité des choses!" , seulement il ne savait pas et n'avait sans doute pas que la main de la jeune fille était pleine de sang, dès qu'il l'avait vu, il afficha une légère grimace. Essayent d'oublier cette main il siffla sans doute pour montrer que ce qu'elle venait de se faire n'était pas du jolie.
Mattéo se sentait tout d'un coup mal, une nouvelle montée d'adrénalines l'envie, le fait qu'il avait vu du sang, l'avait un peu rendu fou, la main qu'il tenait lui paressait si belle tout d'un coup, ne pouvant plus se retenir il lâcha le briquet qu'il avait dans son autre main pour mieux tenir le poignet de la jeune fille pour y planter ses crocs, il ne fallait pas oublier que Mattéo était un vampire, à la vu du sang tout vampire devient étrangement agressif, même le vampire le plus gentil. Gouttant le sang suculeux de October, il ne voulait plus enlever ses crocs, c'est à partir de deux trois gorgées qu'il lâcha prise, il n'était pas encore nourrit loin de là, mais il s'était arrêté pour ne pas la tuer. Gardant le poigne de la jeune fille qui était tombée dans les vapes, Mattéo ne l'avait pas retenu par simple surprise de son évanouissement il la regarda tombée avec un petit air de blazer, il n'avait pas eu le temps de la rattraper.


"Hé merde"

il savait très bien qu'il ne l'avait pas tué le coeur de la jeune fille battait encore, il finit par s'accroupir, il reprit le briquet qu'il avait fait tomber pour s'allumer une cigarette, restant la devant-elle sans rien faire, il attendait juste qu'elle se réveille, il ne pouvait pas la soigner ça serait trop risqué. Remarquant que sa main était encore recouvert du sang de October, pour passer le temps il sentait ce qu'il avait sur la main pour oublié toute autre presences de sang. Le temps qu'il était là à attendre, il était en train d'entamer sa sixième cigarette, elle en mettait du temps à ce réveille cette mise, il y a une heure environ elle jouait au petit chaperon rouge et maintenant elle jouait à la Belle aux Bois Dormant. Elle était peut-être dans le coma, pour le vérifier il secoua délicatement la jambe de la jeune fille, elle avait eu les réflexes primaires c'était l'essentiel, il allait bien qu'elle se réveil le jour allait bientôt se lever.

"Hé réveil toi Belle aux Bois Dormants!"

Il voulait la réveiller, mais ne sachant pas comment, il tournait autour de la jeune demoiselle, où avait donc mis son portable, s'il aurait su il l'aurait gardé, mais en réfléchissant bien à quoi cet objet pourrait lui servir, presque à rien, abandonnant l'idée du portable, Matteo voyait d'autres solutions, étant donné qu'elle était évanouie il savait quels moyens utilisés... Dans toutes ses solutions, il préférait le Bouche à Bouche que les claques...C'était quand même assez dangereux, mais il pouvait toujours essayer et puis il préférait nettement lui faire du bouche à bouche que de la secouer ça risquerait d'empirer l'était de October, S'approcha d'elle, Mattéo était à quelque centimètre d'elle, laissant sa cigarette de côté pour ne pas la brûler, il était près à commencer son action, quand soudain la jeune fille ouvrit les yeux cette remarque Mattéo ce recula prestement tout en reprenant sa cigarette, il lui afficha un sourire car elle n'avait pas l'air de comprendre tout ce qui s'était passé, allumant son briquet pour mieux qu'elle l'aperçoive.

"Bien dormi October? Ne t'évanouis plus jamais comme ça! Regarde dans l'état que tu es! Tu vas bien?"

Tout en parlant il détacha un très joli tissu qu'il avait sur le poignet qui cachait tout simplement un tatouage, il lui avait tendu pour qu'elle matienne sa blessure au niveau de son crane, il était resté accroupi la regardant dans les yeux, elle ne comprenait pas ce qui lui était arrivé et semblait de ne pas se souvenir de grand chose.

"Tiens prend ça pour ta tête! "

Voyant qu'elle saignait du poignet, Mattéo avait cherché dans sa poche un autre bout de tissu, cette fois-ci il en sortis un nettement plus abîmés, mais ce n'était pas très grave puisqu'il allait servir de bandage, il se rappelait très bien d'où venait ce tissu, il venait d'une splendide robe blanche à dentelles qu'il avait sans doute arraché pour se souvenir de l'odeur de sa victime, en effet le tissu dégagaitune si belle odeur... Mattéo fronça les sourcilles légèrement essayant de se concentrer pour ne pas de nouveau la mordre, il lui avait pris le poignet où il avait planté ses crocs, cette Fois si c'était pour stopper le sang, il enroula le tissu autour du poignet de la jeune de sorte à qu'il tienne et que ça lui fasse un bandage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matteo Lannetti

avatar

Nombre de messages : 17
Date d'inscription : 24/04/2008

X_Fiche de Secour *
Pourquoi as-tu Accepté l'Invitation ?:
Ton Niveau de Santé:
40/100  (40/100)
Relations :

MessageSujet: Re: Encore perdue? Décidément [Mattéo]   Mar 29 Avr - 23:11

"Voilà qui est mieux, tu peux te relever?"

Quand il lui avait dit cette phrase, il était déjà debout lui tendant sa main pour qu'elle aide à se relever, elle ne devait pas être trop brusque sinon elle risquerait de retomber aussitôt. October était de nouveau debout, le raccourci de Mattéo n'était pas très pratique, en effet. Il essayerait de ne pas oublier qu'il y a October cette fois si. Avant de parti il regarda October pour voir si elle tenait debout toute seule et sans trop grande difficulté elle était toujours un peu paniqué, mais ça allait, il fallait qu'il trouve quelque chose pour qu'elle soit moins apeure, mais il devait avancer tout en réfléchissant parfois il regardait derrière lui pour voir si October aller bien.

"Tu me dis si tu te sens mal? Alors, toujours aussi courageuse de te promener seul dans les bois, si tu t'évanouis comme ça tu ne vas pas faire long feu! Le courage est le juste milieu entre la peur et l'audace."

A peine chose dites que Mattéo avait entendu un bruit, danger ou pas il ne le savait pas, restant quand même sur ses garde Mattéo s'était arrêté brusquement, c'est juste qu'après quelques minutes, qu'un cerf surgit de nulle part, cerf majestueux à Long bois, essoufflé et transpirant, il fuyait sans doute des prédateurs, mais quels genres de prédateurs, Loups? Vampire? ou bien Humain?. Une fois qu'il était sorti de ses buissons, le cerf s'était stoppé fixant Mattéo avec ses grands yeux marron, Mattéo le regard droit dans les yeux et voilà que la bête s'approche doucement, Mattéo tend sa main ensanglante et le cerf la renifle et se laisse caresser, comme si c'était un simple cheval. Après qu'il est pris confisqua, Mattéo fit un petit signe à October de venir, le temps qu'elle réagisse, Mattéo regardait la bête, tout en le caressant doucement.

"Qu'y a-t-il de plus beau qu'un arbre au printemps, à part peut-être un cerf chantant «Stranger in the night» au clair de lune avec des guêtres?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Encore perdue? Décidément [Mattéo]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Encore perdue? Décidément [Mattéo]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ben décidément l'année 2008 m'apporte beaucoup de bonheur
» Complément alimentaire
» clément normand
» Balle perdue ou non ?
» Quel complément pour... ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L A S T . N I G H T :: CAMPUS OF V.ISCRI * :: La Forêt-
Sauter vers: